[Focus] - Kenya : Des milliers de bête de bétail périssent dans le nord du pays

Rédigé le 07/02/2022


Un brusque changement de climat suite à très basses températures, aurait causé la mort de centaines de chèvres et de moutons au nord du Kenya.
Sur les images, un champ est jonché de cadavres de bétail d'une colonie appelée en langue swahili 'kambi ya nyoka' (camp de serpents), dans le comté de Marsabit, fin janvier 2022.





Le comté de Marsabit continue de souffrir d'une sécheresse prolongée ainsi que de la forte averse, soudaine, accompagnée de températures et de vents plus froids que la normale. Ce phénomène météorlogique a tué des milliers de moutons et de chèvres, mettant dans une situation extrêmement difficile les populations.






La sécheresse actuelle a déjà été déclarée catastrophe nationale et des rapports récents ont indiqué qu'environ 2,8 millions de Kenyans sont au bord de la famine si le changement climatique persiste.

 







Crédits photos 📸   Daniel Irungu / Epa / Maxppp

➡ ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour la news multimedia