[Focus] - Chine : Keep calm et méditez

Rédigé le 09/09/2021


Pour faire face au stress quotidien, certaines personnes découvrent, ou redécouvrent, une pratique enracinée dans la culture traditionnelle chinoise et pratiquée par les bouddhistes depuis des siècles : la méditation.

La course à l'emplo ou les heures interminables au bureau et l'augmentation du coût de la vie dans les grandes villes chinoises ont forcé les autorités à alerter qu'il est illégal pour les entreprises de faire travailler des employés pendant des heures prolongées et de résilier leurs contrats parce qu'ils ne suivent pas les horaires de travail.


Sur le mois, certains salariés doivent effectuer les '996' = travailler de 9 h à 21 h, six jours par semaine.





Selon une étude du Centre de santé mentale de Shanghai, en 2020, la crise sanitaire du Covid-19 a causé un traumatisme psychologique à près de 35% de la population chinoise.
Depuis, les ouvertures  de ces centres de méditation augmentent de façon exponentielle en Chine.

Huang Xinyi a laissé sa vie derrière elle et a commencé un voyage qui l'a amenée à apprendre les techniques de " la pleine conscience " en Espagne et en Allemagne, avant de retourner dans sa ville natale de Shanghai pour ouvrir son propre centre appelé Creative Shelter.






De plus en plus de personnes se tournent vers ces centres de relaxation pour se détendre et profiter du bien être que cela leur procure.
La méditation de pleine conscience enseigne aux participants à se concentrer sur ce qu'ils ressentent sur le moment et à déconnecter complétement de leur stress quotidien.

Notamment, les adeptes sont nombreux à profiter d'un bain de gong, une séance de méditation basée sur l'exploitation du pouvoir de guérison des sons.

Huang Xinyi compte déjà plus de 500 membres depuis l'ouverture de Creative Shelter en mai 2021.






Crédits photos 📸   ALEX PLAVEVSKI / Epa / Maxppp

➡ ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour la news multimedia