[Multimedia] - Chine : le boom des cafés avec animaux

Rédigé le 19/03/2021


Les cafés où les clients peuvent jouer avec des chiens et des chats sont déjà un classique dans les grandes villes chinoises. 

A tel point que certains établissements ont décidé d'aller plus loin en adoptant d'autres animaux beaucoup moins communs,

comme les canards, les ratons laveurs ou encore les alpagas. 

Dans la mégalopole de Shanghai, de plus en plus de cafés tentent d'attirer des clients avec des animaux qui, jusqu'à présent, ne pouvaient être vus que dans les zoos.

Il ne s'agit pas seulement de les voir derrière une fenêtre, mais d'interagir avec eux. 

Au "Café des animaux", Xiao Qi compte plus d'une centaine d'animaux de 20 espèces différentes :

des chats de race aux porcs, en passant par les chinchillas, les lapins, les tarentules, les serpents, les furets, les lézards et une paire d'alpagas. 

Près de 600 personnes viennent chaque mois dans cet établissement. Ce sont principalement des familles avec leurs enfants ou des jeunes couples.

Les employés leur expliquent comment ils doivent s'occuper de chaque animal et prendre soin d'eux.

La pandémie a touché économiquement ces cafés qui ont du fermer entre janvier et mars de l'année dernière. A elles seules, les dépenses alimentaires s'élèvent entre 1 540 et 3 080 dollars.

Dans un autre café animalier de Shanghai, les stars sont les ratons laveurs. 

Son propriétaire, Cheng Chen, explique que tous les clients reçoivent des consignes de sécurité et un tablier de protection. 

Pour Cheng Chen, la pandémie fut l'occasion de donner un nouveau foyer à un animal. 

L'un des huit ratons laveurs est un bébé de trois mois qu'elle a acheté dans un zoo chinois qui a été forcé de vendre certains de leurs animaux en raison de l'absence de visiteurs due à la COVID-19.

Au départ, ce concept de bar/restaurant avec animal était réservé uniquement aux chats ou aux chiens mais d'autres espèces sauvages ont fait leur entrée.

De quoi susciter l'indignation des associations de protection animale.

Récemment, l'hôtel du parc polaire de Harbin en Chine a crée la polémique en exhibant deux ours polaires. 


Crédits photos 📸   Alex Pavevski / Epa-Efe / Maxppp

➡ ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour la news multimedia