[ Multimedia ] - Coup d'état au Myanmar : le conseil des droits de l'homme de l'ONU se réunit ce vendredi

Rédigé le 12/02/2021


Ce vendredi 12 février, le Conseil des droits de l'homme de l'ONU se réunit pour une session extraordinaire

pour parler de la situation de crise au Myanmar. Le bureau de l'onu a qualifié la situation "d'inacceptable".

Le 1er février, l'armée a pris le pouvoir lors d'un coup d'état et arrété Aung San Suu Kyi, la cheffe d'état birmane.

Depuis, des milliers de birmans se mobilisent et militent pour dire non à la dictature.

Les manifestants demandent que soient libérés Aung San Suu Kyi et les dirigeants politiques arrêtés par l’armée.

En représailles, les militaires utilisent la force et la violence contre les manifestants pacifistes.

De nombreuses personnes ont été blessées à Nay Pyi et Rangoun, la situation est tendue et explosive.

Selon Amesty International, l'armée aurait du 6 au 8 février fait couper complétement l'accès à internet et aux services 4G.

exposant ainsi la population "à un risque accru de subir de nouvelles violations flagrantes des droits humains"

Mercredi, Joe Biden a demandé la libération immédiate de Aung San Suu Kyi sous peine de sanctions,

notamment "empêcher les généraux d'avoir accès de manière indue à plus d'un milliard de dollars de fonds de l'État birman aux États-Unis».


Crédits photos 📸   Epa-Efe / Maxppp

➡ ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour la news multimedia