[ Multimédia ] - Coup d'état en Birmanie : Aung San Suu Kyi arrêtée par l'armée

Rédigé le 01/02/2021


Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix en 1991, a été arrêtée ce lundi 1er février,

suite à une prise de pouvoir de l'armée dans le pays. L'état d'urgence a été déclaré pour un an.

Les militaires se sont emparés de l’hôtel de ville de Rangoun, la capitale économique du pays.

Dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux via le parti LND,

la cheffe d'état birmane, âgée de 75 ans, exhorte la population à "ne pas accepter le coup d'état".

D'autres hauts responsables de la ligue Nationale pour la démocratie ont eux aussi été arrêtés,

notamment le président de la République de l’Union de Myanmar Win Myint.

L'armée qui a nommé un chef d'état par interim, a promis au peuple de nouvelles élections.

Le parti d'opposition armé dénonce les résultats des élections législatives qui se sont tenues en novembre 2020, 

Selon eux, la commission électorale n'aurait pas réglé les "énormes irrégularités".

L'armée dénonce une dizaine de millions de cas de fraudes.

Le parti de la Ligue Nationale pour la démocratie (LND) de Aung San Suu Kyi est à la tête du pouvoir depuis 2015.

Les deux derniers coups d'Etat depuis 1948 date de l'indépendance du pays, remontent à 1962 et 1988.


Crédits photos 📸  Epa-Efe  / Maxppp

➡ ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour la news multimedia