[Focus] - "Prix de la Photographie, Paris" (PX3), les plus belles photos

Rédigé le 01/09/2022
Sophie Maunoury


"Entre forêts de l'imaginaire et du réel" de Betina Samaia. Dans la jungle humide et dense vivent les servantes de l'eau, les ancêtres des animaux et les esprits de la forêt.


-


Voici une sélection des plus belles photos du "Prix de la Photographie, Paris" (PX3) !

Ce prix s'efforce de promouvoir la photographie, de découvrir des talents émergents et de présenter des photographes professionnels du monde entier à la communauté artistique de Paris.

Une sélection d'œuvres issues de ce concours est ensuite exposée à Paris et les lauréats sont publiés dans le Cahier Annuel PX3. Le jury est constitué d'éditeurs, de conservateurs, de galeristes, de consultants, de directeurs créatifs et de directeurs artistiques de premier plan.
 

Le concours PX3 est ouvert à tous les photographes âgés de plus de 18 ans, de toutes nationalités. Les photographes professionnels sont dans une catégorie et les non professionnels, dans une autre. Les thèmes sont aussi divers que l'architecture, les beaux-Arts, la nature, les portraits, etc.



"Le dernier du genre'" par Maartje Roos. Beaucoup de gens savent que l'orang-outan et l'ours polaire sont sur le point de disparaître. Mais plus près de chez nous, des variétés spéciales risquent également de disparaître comme ce magnifique mouton.



"Paysages nocturnes" d'Ugo Ricciardi. La série photographique Nightscapes est basée sur le mysticisme des lieux à la fois architecturaux et naturels. Ils représentent un lien avec l'être humain et son histoire la plus ancestrale.



"Sans titre" de Mabel Cedron.  La Muralla Roja [Calpe - Espagne]



"Entre frontières" d'Alena Grom. Portraits de réfugiés photographiés à la gare de la ville ukrainienne d'Uzhgorod



"Dusty Rose" de Marina Overchuk . Une série de photos a été prise avec la superbe ballerine Ksenia Dronova



"La Désolata" d'Athanasios Maloukos. La Desolata, est l'une des processions les plus poignantes du monde chrétien pendant la Semaine Sainte, dans le village de Canosa di Puglia, en Italie.



"L'empire de la lumière" de Fabiano Parisi. L'Empire de la lumière est un projet en cours qui se concentre sur l'esthétique et la beauté mystérieuse des théâtres abandonnés, ayant encore une âme.



"Villes - une vision" d'Antonio Coelho. Chaque ville a sa particularité. Cet ensemble d'images indique exactement cela. Depuis l'utilisation massive du fer et d'autres métaux, les villes se sont développées, lumineuses et colorées, en hauteur et dans des lieux magnifiques qui défient la nature



"Tu es en retard" de Braden May. La photo a été prise à l'arrière de l'hôtel Hyatt à Atlanta.



"Deep Soul" de Wei Chih Wang.   Taïwan n'a vraiment été affectée par l'épidémie de Covid19 qu'en 2021. Pendant cette période où les habitants ne pouvaient pas partir à l'étranger, il y a eu une vague de plongée libre à Taïwan.



"Fées des nuits d'été" de Kazuaki Koseki. "Himebotaru", qui est une espèce de luciole  du Japon, vole autour de la forêt d'été tout en répétant de courts clignotements, rappelant les illuminations de Noël.



"Paysage enneigé d'arbres" de Ryo Iwasaki. "J'aime les arbres. À Hokkaido, où je suis né et où j'ai grandi, les arbres qui se dressent dans les champs enneigés en hiver sont comme des œuvres d'art."


Crédits photos 📸    mediadrumimages/PX3/Media Drum World /Maxppp

➡ ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour la news multimedia